9 tendances qui révolutionnent le marché des logiciels de gestion RH

Checklist

9 tendances qui révolutionnent le marché des logiciels de gestion RH

Article
9 tendances qui révolutionnent le marché des logiciels de gestion RH

Le marché des logiciels de gestion RH va connaître plus de bouleversements dans les années à venir qu’au cours de la dernière décennie. Les entreprises prennent désormais conscience du potentiel de l’investissement, de l’innovation et du changement. Selon CB Insights, les investisseurs ont déjà injecté 2,4 milliards de dollars dans les technologies RH en 2015, ce qui représente une augmentation de 60 % par rapport à 2014. Une étude publiée par Bersin by Deloitte ce mois-ci présente ces nouvelles tendances qui bouleverseront voire métamorphoseront le secteur tout entier.

Alors que les années 1980 ont connu une approche plus traditionnelle reposant sur un système de comptabilité avec suivi des salariés et un processus de paie fiable, les années 1990 et 2000 ont vu émerger non seulement les logiciels RH client/serveur, mais aussi l’utilisation des technologies RH dans la course aux talents. Plus récemment, la people analytics (analyse de données RH), les plateformes mobiles et le PaaS (Platform as a Service, plateforme en tant que service) se sont imposés sur le marché en tant que services centrés sur l’humain.

Cette nouvelle approche axée sur l’individu implique que les entreprises gèrent leurs ressources humaines différemment. En effet, il ne s’agit plus de se concentrer sur l’automatisation et l’intégration des talents dans l’entreprise, mais de tirer le plein potentiel de ces talents en favorisant l’engagement des collaborateurs, l’innovation en matière de travail en équipe et la collaboration. Pour ce faire, de nouveaux outils sont nécessaires pour évaluer les versions bêta, transformer l’environnement de formation des collaborateurs et mesurer les performances de ces derniers. Comment évaluer ces outils de gestion des performances ?

Préparez votre entreprise à la révolution des ressources humaines en 2017 grâce à cette analyse préventive ainsi qu’à quelques conseils pour appréhender ces bouleversements.

1. L’accélération de la révolution de la gestion des performances

Les cadres en entreprise commencent à constater l’obsolescence de l’ancienne approche de la gestion des performances, axée sur des entretiens annuels d’évaluation. Non seulement cette dernière repose sur des objectifs qui reflètent mal les performances des collaborateurs, mais elle n’est pas non plus en adéquation avec l’importance croissante accordée à l’engagement des collaborateurs. Selon une étude récente du MIT, une entreprise digitale doit être centrée sur l’humain, laisser s’exprimer la créativité et l’engagement des clients et des collaborateurs, et par conséquent repenser ses méthodes d’évaluation.

Ces nouveaux outils doivent être facilement accessibles – intégrés au Cloud de l’entreprise dans l’idéal – et répondre à certains critères : mesure des performances par équipe et non par niveau hiérarchique, possibilité pour un collaborateur de faire partie de différentes équipes, simplicité d’enregistrement, objectifs transparents et faciles à adapter, plans de développement préremplis et faciles à élaborer, application mobile conviviale, etc.

2. L’essor fulgurant de la gestion en temps réel

Actuellement, 120 fournisseurs proposent des outils de sondages d’opinion pour prendre le pouls des collaborateurs en recueillant leurs sentiments et avis sur la culture et la motivation au sein de l’entreprise. Ces systèmes de feedback sont particulièrement importants à l’heure où le bien-être au travail est synonyme de productivité. Bien qu’issus du domaine de la psychologie, ces nouveaux outils servent bien plus qu’à traiter les problèmes des collaborateurs : ils créent en réalité des opportunités d’amélioration des processus de l’entreprise.

3. La croissance exponentielle de la people analytics

Un autre changement important consiste à passer des services de gestion de données RH back-office à une analyse avancée allant des tableaux de bord de reporting aux modèles prédictifs. Cette tendance se répand de plus en plus dans les départements RH pour gérer les questions essentielles telles que la rétention des talents. Avec l’essor des outils analytiques, les modèles prédictifs impliquent de corréler les données RH avec les données commerciales, opérationnelles et financières.

Enfin, de nombreuses entreprises s’inquiètent à juste titre de la pénurie de spécialistes d’analyse des données sur le marché. Une nouvelle promotion de la génération Y maîtrisant ces technologies rejoindra toutefois le monde du travail en 2017.

4. L’expansion et l’évolution continues du marché de la formation

Avec l’accroissement des inégalités de revenus depuis 2008 et un rythme de travail plus soutenu, il est plus important que jamais de se former rapidement. Le concept même de formation a été redéfini au cours des dernières années, l’accent étant mis sur l’accessibilité en ligne et l’interactivité. Pour les organismes de formation, la difficulté réside dans la création de la meilleure expérience intégrée possible. Parmi toutes les tendances qui bouleversent le marché, quatre d’entre elles se montrent particulièrement efficaces : les plateformes de formation, les systèmes de gestion de la formation prenant en charge les vidéos, les outils d’apprentissage cognitif, les systèmes de recommandation et les plateformes de microlearning, qui permettent d’intégrer la formation aux processus métiers grâce à l’approche « design thinking ».

Comment suivre ces tendances et en tirer le meilleur parti ? En adoptant par exemple le modèle des quatre « E » : éducation, exposition, expérience et environnement. Le nouveau challenge pour les éditeurs de logiciels de formation consiste maintenant à intégrer tous ces éléments dans leurs applications.

5. Le nouveau paysage de l’acquisition de talents

Le marché de l’acquisition de talents pèse plus de 240 milliards de dollars par an rien qu’aux États-Unis. De la chasse aux vérifications du passé professionnel et aux tests de personnalité, l’acquisition de talents fait partie des domaines qui subissent le plus de transformations en matière de technologies RH. Ces changements sont également dûs à la transparence des marques et au développement des social media tels que LinkedIn, qui facilitent l’identification de candidats possédant des personnalités compatibles avec la culture de l’entreprise.

6. La montée de la gestion des effectifs occasionnels, des petits boulots et du travail à temps partiel

Aux États-Unis, environ 40 % des emplois sont occasionnels. Le marché des systèmes de gestion de ces effectifs est en pleine croissance, en particulier dans les secteurs de l’immobilier et du travail de proximité. Là encore, l’éthique professionnelle et le recrutement évoluent, et de nouvelles tendances de gestion prennent la place des anciennes approches.

7. Le développement des outils de gestion d’équipe et leur fusion avec les outils RH

La gestion d’équipe a pris un virage à 180 degrés. Comme les individus jouent un rôle plus important dans l’équipe, de plus en plus de technologies sont développées pour favoriser la communication et le travail en équipe. La tendance actuelle majeure est donc de passer d’outils destinés aux ressources humaines à des systèmes centrés sur les collaborateurs et les responsables.

8. Le boom des applications de bien-être physique et mental, avec prise en compte potentielle de l’engagement des collaborateurs

L’essor accéléré des outils, des systèmes et des plateformes de gestion du bien-être, de l’équilibre vie privée/vie professionnelle, de l’activité des collaborateurs et des performances personnelles occupe désormais une place de premier plan dans le monde des ressources humaines. Les entreprises commencent à adopter des services de gestion d’effectifs qui rassemblent différents domaines. Les systèmes de pointe de gestion des performances devront inclure des paramètres tels que la productivité quotidienne, le microlearning, le bien-être voire la motivation.

9. Le numérique au service des ressources humaines : le libre-service, l’intelligence artificielle et l’automatisation des processus

La dernière tendance révolutionnaire que nous allons aborder est l’automatisation des transactions et des processus RH. Elle permet de libérer les ressources humaines de certaines tâches chronophages, telles que l’accueil des nouveaux arrivants, la gestion de carrière des collaborateurs et de la mobilité interne, l’étude des options et le choix du régime de retraite, l’évaluation du potentiel de leadership, le développement ou la formation. Le marché des technologies RH connaîtra un bouleversement majeur en 2017. Les nouveaux fournisseurs ont donc intérêt à repenser entièrement leurs approches et à proposer des innovations intéressantes pour se faire une place sur le marché.

Lisez aussi

NEWSLETTER

Nos dernières nouvelles dans votre boite email.