Pour un avenir meilleur, misez sur vos collaborateurs

Article

Pour un avenir meilleur, misez sur vos collaborateurs

Article
Pour un avenir meilleur, misez sur vos collaborateurs

Le monde connaît une évolution fulgurante. La mutation rapide de ce XXIe siècle nous affole : que faire lorsque tout change ? Pourtant, le futur est déjà là : c’est demain, le mois prochain, l’année prochaine. Pour survivre, même à court terme, les entreprises doivent se préparer dès maintenant aux enjeux qui se profilent sur le marché.

Si vous avez récemment lu une analyse du marché, vous savez sans doute déjà comment vous préparer à un avenir meilleur. Vous avez même peut-être déjà identifié les zones sur lesquelles concentrer vos efforts. Mais avez-vous songé à la manière d’y parvenir ? Êtes-vous sûr de ne pas vous concentrer uniquement sur les aspects technologiques ? Des experts ont identifié cinq tendances actuelles de l’évolution du monde du travail : le nouveau comportement des collaborateurs, la mondialisation, la mobilité, l’évolution démographique et la génération Y, et enfin, la technologie. Jacob Morgan, l’un des experts de la CrossKnowledge Academy, a réalisé un étude en travaillant aux côtés de 60 organisations afin de comprendre comment surmonter ces cinq défis. Sa solution ? Se concentrer sur le collaborateurs. Donnez-leur davantage de responsabilités. Changez votre culture pour qu’elle les intègre davantage en tant qu’individus plutôt qu’objets de productivité. Devenez une organisation humaine !

Cela peut sembler risqué : après tout, qui prendrait le risque considérable de bouleverser son organisation pour mieux se préparer à quelque chose qu’il ne comprend pas vraiment ? Mais si cela n’était pas efficace, pourquoi certaines entreprises comme Adobe, Google, Whirlpool ou Facebook l’ont-elles déjà fait ? Ces multinationales florissantes ont peu de choses en commun. Cependant, elles ont toutes compris comment adopter de nouvelles manières d’appréhender leurs salariés en interne. C’est ainsi qu’elles ont consacré chaque année une grande partie de leur budget à changer leur environnement structurel et organisationnel.

 

Résolvez des problèmes spécifiques …

Réfléchir en termes d’expérience collaborateur peut permettre de résoudre des problèmes très spécifiques au sein de votre organisation. Organisationnels ou individuels, ces problèmes doivent impérativement être abordés si vous voulez que votre entreprise prépare un avenir meilleur :

  • Prenons l’exemple du fossé des générations. L’un des problèmes les plus urgents réside actuellement dans la différence de connaissances entre la génération Y et les générations précédentes. Pour le résoudre, certaines organisations ont décidé de mettre en place des programmes de mentorat inversé. De quoi s’agit-il ? L’idée est que ces deux générations de salariés tirent mutuellement profit de leurs connaissances et de leurs compétences. La génération Y peut améliorer l’adoption des nouvelles technologies par la génération X, tandis que cette dernière peut à son tour donner des conseils utiles sur la formation des équipes, la gestion de projets ou la délégation des tâches.
  • Axer ses efforts sur les souhaits des employés permet de résoudre bien d’autres problèmes. Certaines entreprises rencontrent actuellement d’importants problèmes de rétention des informations au sein de l’entreprise. En effet, à mesure que les très expérimentés baby-boomers partent à la retraite, le volume d’informations qui disparaît du réseau interne n’a jamais été aussi élevé. Il y a 10 ans, il aurait été légitime de ne pas savoir quoi faire. Cependant, le succès international des social media nous met sur la piste : créer un espace collaboratif en ligne pour les employés entrants et sortants.

Bien entendu, d’autres problèmes requièrent toute votre attention, comme l’augmentation de la productivité ou la fluidification de la communication interne. Voici quelques conseils pour atteindre ces objectifs sans mettre votre organisation en danger.

  • Pour augmenter la productivité, avez-vous déjà réfléchi à l’influence de la connectivité sur la concentration de vos collaborateurs ? Car combien de temps perdons-nous chaque jour à consulter nos e-mails, l’intranet, et à répondre à des messages plus ou moins urgents ? Il serait très simple de demander à chacun de se déconnecter à intervalles réguliers pendant la journée. Cela permettrait d’améliorer leur concentration, la qualité et la quantité du travail fourni.
  • Nul n’ignore désormais que la communication interne est essentielle au développement de l’entreprise sur des marchés connectés et mondialisés. Et quelle meilleure manière d’améliorer la communication que les réseaux sociaux ? L’implémentation des réseaux sociaux pose souvent problème, car la plupart des salariés ne les utilisent pas aussi souvent qu’ils le devraient. Le meilleur moyen de résoudre ce problème est de les impliquer dans le processus d’implémentation. L’idée est de créer une plate-forme sociale conçue par les salariés plutôt que pour les salariés : ils sont ainsi impliqués dans le développement et l’utilisation du réseau, et vous fournissent un feedback direct sur la manière dont cela influence (positivement ou négativement) leur travail.

Ainsi, nous pouvons prendre de nombreuses mesures pour nous assurer que l’organisation est préparée et prête à affronter différents défis. Cependant, elles dépendent toutes d’un besoin principal.

… Mais n’oubliez pas de restructurer votre organisation

Évidemment, ces mesures ne suffisent pas à préparer complètement votre organisation à ce qui l’attend. Non seulement car elles concernent les collaborateurs et non la structure elle-même, mais surtout parce qu’elles ne sont que les pièces d’un grand puzzle. Et ce puzzle, la clé de votre réussite, est la manière dont vous pensez votre organisation et les personnes qui y travaillent.

Commencez par voir votre entreprise comme un laboratoire, et non une usine, comme le conseille Jacob Morgan. Au lieu d’isoler chaque unité les unes des autres, donnez aux individus la possibilité de partager des idées innovantes et de proposer un prototype. Ils auront simplement besoin d’accéder à un financement initial que vous déterminerez, et d’obtenir une réponse immédiate sur leur projet. En suivant cette méthode, vous pourriez obtenir les mêmes résultats qu’Adobe, qui au cours des cinq dernières années, a enregistré un niveau d’innovation extraordinaire et s’est imposée comme l’un des meilleurs éditeurs de logiciels.

Autre point essentiel, peut-être le plus important : appréhendez votre organisation comme un lieu au sein duquel vos employés ont envie de travailler. N’oubliez pas que la guerre des talents fait rage sur le marché. En retenant vos talents et en offrant à vos innovateurs potentiels la meilleure expérience possible, vous leur permettez d’exploiter pleinement le temps qu’ils passeront au sein de votre organisation. Cela semble facile à dire, mais moins évident à faire. Alors, voici quelques conseils :

  • Vous devez vous concentrer sur trois espaces différents : l’espace physique, l’espace culturel, et l’espace technologique.
    • L’espace physique est votre bureau, les repas, et les différentes zones de ce type. Proposez-vous à vos salariés différentes façons de travailler ? Cela les rend-il dynamiques, et motivés pour accomplir leurs tâches ? Cela reflète-t-il les valeurs de votre organisation ?
    • L’espace technologique englobe les outils et réseaux sociaux que vous mettez à leur disposition. La technologie est-elle disponible pour tous ?
    • L’espace culturel est le ressenti que vous avez au travail : êtes-vous parvenu à créer un sentiment de finalité au sein de votre entreprise ? Vos salariés se sentent-ils valorisés ?
  • Afin de garantir leur bien-être et de bien gérer ces trois espaces, vous pouvez nommer une personne responsable de l’expérience. C’est ce que Airbnb a fait, en nommant un « directeur de l’expérience collaborateur », responsable du bien-être de tous ceux et celles qui travaillent pour cette marque internationale.

Vous pensez sans doute à l’avenir chaque jour. Cependant, ne vous réduisez pas à une analyse superficielle ce que vous devez faire. Pensez à votre organisation dans son ensemble : comment changer sa structure pour relever les différents défis urgents que vous devez relever, comme le fossé des générations, la technologie ou la guerre des talents ? Pensez votre entreprise comme une organisation « expérientielle », et non une structure sans finalité. Vous éviterez ainsi d’échouer dans une impasse. Lorsque vous réfléchissez aux changements que vous pouvez apporter à votre structure ou à vos objectifs, gardez toujours à l’esprit votre objectif principal : vous préparez à l’avenir de votre entreprise et de vos salariés.

Lisez aussi

NEWSLETTER

Nos dernières nouvelles dans votre boite email.