3 conseils pour améliorer votre gestion de l’attention

Checklist

3 conseils pour améliorer votre gestion de l’attention

Checklist
3 conseils pour améliorer votre gestion de l’attention

Si vous souhaitez en savoir plus sur la productivité personnelle, découvrez notre collection avec Maura Thomas, experte et membre de la CrossKnowledge Faculty

Notre incapacité à nous concentrer peut coûter très cher aux organisations mais aussi aux individus qui se perdent dans une mer de distractions et deviennent incapables de se concentrer sur ce qui compte vraiment. La gestion de l’attention peut être un moyen efficace et percutant de reprendre le contrôle et de rompre le cycle de la distraction constante.

Voici trois façons concrètes de vous aider à atteindre la gestion de l’attention.

1. Contrôlez votre environnement

Pour lutter contre les distractions, ce qui pouvait auparavant sembler extrême est aujourd’hui nécessaire. Si vous travaillez en open space, prenez chaque jour le temps de travailler de façon concentrée, sans céder aux distractions. Évidemment, vous ne pouvez pas vous cacher pendant 8 heures par jour, mais peut-être pouvez-vous prendre 15 à 20 minutes toutes les heures ? Ou 60 à 90 minutes le matin et autant l’après-midi ?
Choisissez le moment et la durée qui vous conviennent ; ce qui est important, c’est de comprendre que vous en avez besoin. Pendant ces périodes, faites clairement comprendre à vos collègues que vous ne souhaitez pas être dérangé. Soyez poli, mais ferme.
Fermez la porte de votre bureau, si vous en avez une, et si un collègue vient quand même vous voir, demandez-lui de revenir plus tard. Si vous êtes en open space, mettez un casque, affichez une pancarte sur votre bureau ou même dans votre dos ou placardez des feuilles rouges/jaunes/vertes sur le mur de votre espace de travail. Peu importe la méthode que vous choisissez, vous devez respecter les limites que vous avez fixées. Si vous ne le faites pas, les autres ne le feront pas non plus.

2. Contrôlez vos technologies

Coupez de temps en temps votre téléphone ou apprenez à utiliser la fonction Ne pas déranger de votre iPhone. Quand vous coupez le son de votre téléphone, coupez également le vibreur afin de ne pas être dérangé. Quand vous écrivez un e-mail, fermez votre logiciel de messagerie, travaillez en mode hors ligne ou modifiez les paramètres pour ne pas télécharger automatiquement les nouveaux messages et désactivez toutes les notifications. Faites tout ce que vous pouvez pour reprendre le contrôle des technologies.

3. Contrôlez votre comportement

C’est la partie la plus difficile. Sans distractions, nous sommes nerveux, tendus, voire mal à l’aise. Commencez par de courtes périodes, même s’il ne s’agit que de 10 minutes. Pendant ces 10 minutes, mettez un compte à rebours et supprimez toutes les distractions en contrôlant votre environnement et vos technologies. Choisissez une tâche et oubliez le reste. Essayez de méditer (il existe des séances de méditation guidée d’à peine 2 minutes). Cela peut vous aider si vous vous sentez dépassé ou distrait (de nombreux podcasts et applications dédiés existent).
Chaque jour ou chaque semaine, prenez le temps de vous passer des appareils technologiques. La distraction est un conditionnement et tous ces comportements peuvent vous aider à renforcer votre capacité de concentration.

En Bref…

La distraction ne nuit pas uniquement à la productivité. Les distractions incessantes et les changements de tâches inopinés sont source de stress. Ainsi, votre bien-être dépend largement de votre attention et de ce que vous en faites.
Les distractions vous empêchent de profiter des moments les plus importants; en contrôlant votre attention, vous reprenez le contrôle de votre vie!

Lisez aussi

NEWSLETTER

Nos dernières nouvelles dans votre boite email.