« Digital Learning Readiness » : le temps de l’action pour les L&D

Article

« Digital Learning Readiness » : le temps de l’action pour les L&D

Article
« Digital Learning Readiness » : le temps de l’action pour les L&D

La digitalisation transforme le monde de l’entreprise et nos modes de vie, de travail et d’interaction. À l’heure où l’évolution rapide des technologies bouleverse nos modèles économiques (et en crée de nouveaux toujours plus innovants), de nombreuses entreprises et équipes éprouvent des difficultés à gérer leurs implantations, leurs rôles et leurs capacités. En effet, selon un rapport de Gartner publié en 2015, le nombre de postes liés aux processus métier diminuera de moitié, tandis que les emplois dans le secteur du digital connaîtront une croissance de 500 % d’ici 2018. Dans ce contexte, les services L&D mettent-ils tout en œuvre pour développer les équipes de demain ? Les entreprises sont-elles prêtes à dompter la révolution digitale ?

Les professionnels savent aujourd’hui que les technologies digitales transforment les modes de travail. Donnelly recommande par exemple aux employeurs de se concentrer sur le comportement et l’attitude des candidats dans le processus de recrutement au lieu de se focaliser sur les qualifications, puis d’offrir des formations adaptées pour l’acquisition des connaissances requises en aval (2016). Les collaborateurs ont en effet besoin de compétences digitales suffisantes pour travailler correctement et efficacement. Une étude d’Accenture publiée en 2016 a souligné que les collaborateurs étaient pleinement conscients des bénéfices potentiels de la digitalisation pour leurs activités et leurs perspectives de carrière. Il est rassurant de constater que bon nombre de ces professionnels s’efforcent déjà d’acquérir les compétences nécessaires au mode de travail digital (Livre blanc UNC – Brecher et al, 2016).

Il incombe donc au service L&D de montrer l’exemple pour l’ensemble de l’entreprise en relevant les défis de la transformation digitale. Pour y parvenir, les équipes L&D doivent commencer par repenser entièrement la stratégie d’apprentissage digital, aussi bien au niveau de la direction et des apprenants que de l’offre de formation et de la technologie utilisée. Parallèlement, il sera également nécessaire de procéder à une refonte opérationnelle complète orientée digital et compétences. Dans cet article, nous vous présentons divers points de vue et insights concernant la préparation de l’apprentissage digital, ainsi que des directives qui vous permettront de prendre les mesures nécessaires au sein de votre entreprise. Préparation de l’apprentissage digital : vos équipes, apprenants et équipes L&D sont-ils prêts à tirer pleinement profit de l’apprentissage digital pour préparer les capacités métier de demain ?

 

Avantages et obstacles de la préparation à l’apprentissage digital

Le rapport Embracing Change (Towards Maturity, 2016) montre que la modernisation de la stratégie d’apprentissage soutenue par la transformation digitale se traduit par des avantages bien réels pour les leaders de la formation, avec notamment : une productivité améliorée de 12 %, une hausse de 15 % de la satisfaction client, des compétences acquises 19 % plus rapidement et des coûts L&D réduits de 16 %.

Mais pour parvenir à ces résultats, les entreprises doivent relever de nombreux défis. Dans une étude réalisée par McKinsey en 2015, les dirigeants interrogés ont cité plusieurs obstacles freinant l’accomplissement de leurs objectifs digitaux :

  • Manque de leadership et de talents pour les projets digitaux
  • Manque de compréhension de l’impact des tendances digitales
  • Incapacité à suivre l’accélération générale des activités métier
  • Incapacité à adopter une approche orientée expérimentation

Dans le même temps, leurs entreprises sont confrontées à des obstacles concrets comme le manque de compétences des salariés dans le cadre de l’apprentissage, le manque de ressources, d’assistance et de temps, la réticence des responsables face à la transformation digitale, le manque de fiabilité de l’infrastructure IT, ou encore le non-alignement de la gestion de la performance sur la formation.

Le rapport de McKinsey révèle également que malgré l’ampleur des défis L&D, de nombreux professionnels de l’apprentissage privilégient encore les approches digitales traditionnelles. Ils préfèrent en effet s’appuyer sur des méthodes connues et éprouvées, aussi bien pour leurs contenus que pour l’apprentissage social et collaboratif ou encore les outils soutenant la gestion et l’administration de la formation. Par opposition, nos leaders L&D pionniers du secteur savent que les apprenants d’aujourd’hui ont besoin d’être accompagnés tout au long de leur parcours pour pouvoir tirer pleinement profit de l’apprentissage et maximiser leur performance. Quelle que soit leur position hiérarchique, les collaborateurs développent leurs compétences en s’appuyant sur leurs expériences, sur les réseaux sociaux et sur l’apprentissage formel. Les professionnels L&D doivent également garder à l’esprit que la refonte de leurs stratégies, rôles et compétences ne doit pas se limiter à la formation proprement dite. L’étude L&D réalisée par CIPD en 2015 encourage en effet les équipes L&D à ne pas se focaliser sur la satisfaction des apprenants et à prendre en compte la valeur apportée par les nouvelles initiatives à l’organisation et à la société dans son ensemble. En facilitant le partage des savoirs et l’apprentissage social, la technologie peut jouer un rôle clé dans le développement de la culture d’apprentissage. Le digital transforme également l’accès à la formation et facilite l’adoption d’approches agiles et flexibles pour le développement des équipes, qui se répercute ensuite sur la réussite de l’entreprise (Towards Maturity, 2016).

 

Comment évaluer la préparation de l’apprentissage digital ?

Tous les clients et prospects que nous avons rencontrés au cours des derniers mois constatent l’impact bien réel de la digitalisation sur leurs activités et leur service L&D. Après avoir entamé nos recherches sur la préparation de l’apprentissage digital, nous avons contacté les clients de CrossKnowledge et interviewé des experts de l’apprentissage en entreprise pour identifier les principaux défis auxquels les organisations étaient confrontées. Nous avons recueilli de nombreux témoignages, retours et bonnes pratiques qui nous ont permis de développer un cadre d’évaluation en parallèle de notre travail de recherche, notamment auprès de grandes sociétés comme Nike, Bayer, ING, Gazprom et DSM. Nous avons ensuite organisé des ateliers, tables rondes et conférences avec des experts à l’échelle mondiale pour évaluer et peaufiner notre modèle, pour enfin le tester dans trois environnements L&D d’entreprise avant de finaliser le concept. Nous proposons donc ici un cadre d’évaluation pragmatique divisé en quatre sections, chacune contenant cinq directives qui vous aideront à concrétiser et améliorer la préparation de l’apprentissage digital au sein de votre entreprise.

Ces quatre catégories sont les suivantes :

  • Offre et technologie de formation. Cette section concerne la conception, les outils et les ressources de formation, ainsi que l’intégration à l’infrastructure et aux processus existants de l’organisation.
  • L’apprenant. Cette section concerne vos apprenants : l’accès à la formation, les opportunités, la motivation, la confiance et le WIIFM (What’s In It For Me).
  • L’organisation et les capacités L&D. Cette section concerne la stratégie, la gouvernance et l’évaluation de la formation, mais également le positionnement des équipes L&D par rapport au digital.
  • L’organisation et le leadership. Cette section concerne l’attitude de l’entreprise concernant la formation : la formation est-elle encouragée, ou est-elle au contraire utilisée comme une solution de dernier recours ? Les leaders adoptent-ils un point de vue digital ? L’organisation offre-t-elle des services de coaching ?

 

Préparation de l’apprentissage digital : où en êtes-vous ? Évaluez votre niveau de préparation pour transformer votre entreprise et tirer profit de l’apprentissage digital

Vous souhaitez certainement évaluer et identifier le niveau de préparation de votre stratégie d’apprentissage digital pour être à même d’aligner la formation sur les activités de votre entreprise et de suivre le changement. Nous vous invitons à vous inscrire au webinaire CrossKnowledge du 12 janvier 2017 à 16 h (CET) pour en savoir plus sur notre cadre d’évaluation de la préparation de l’apprentissage digital. Après avoir suivi le webinar, vous pourrez réaliser vous-même votre évaluation et identifier les aspects organisationnels et L&D à transformer.

Pour pouvoir relever les défis métier dans le monde digital de demain, les organisations doivent disposer de solides capacités de leadership, d’un personnel qualifié et d’une culture d’entreprise adéquate qui soutiendront la transformation digitale. Votre stratégie L&D peut-elle suivre le rythme et les exigences de l’industrie ? La préparation de l’apprentissage digital est un défi pour la plupart des organisations L&D. Sans les capacités adéquates, elles pourraient perdre leur crédibilité, le soutien du leadership et leurs ressources, voire faire faillite. Dans le cadre de nos recherches, nous avons identifié plusieurs bonnes pratiques qui vous aideront à préparer votre organisation à l’apprentissage digital et à transformer votre service L&D en véritable moteur de changement.

Lisez aussi

NEWSLETTER

Nos dernières nouvelles dans votre boite email.