La formation digitale comme pierre angulaire d’un programme d’onboarding efficace

Cas client

La formation digitale comme pierre angulaire d’un programme d’onboarding efficace

Cas client
La formation digitale comme pierre angulaire d’un programme d’onboarding efficace

Intéressé par les problématiques d’onboarding? Téléchargez notre livre blanc exclusif et découvrez les clés du succès en cliquant ici!

L’onboarding est une période importante pour l’entreprise : sont en jeu la crédibilité de la marque employeur, l’engagement des nouveaux arrivants dans leur mission et la rétention des meilleurs talents dans l’entreprise.
Alors, comment faire pour créer un programme d’onboarding qui tienne ses promesses ? La formation digitale est un outil puissant lorsqu’elle est mise au service de l’onboarding. Elle présente 4 avantages principaux :

1. La formation digitale permet d’informer les nouveaux arrivants de manière uniforme, n’importe où, n’importe quand

L’un des premiers objectifs d’un programme d’onboarding réussi est d’informer tous les collaborateurs de manière uniforme et où qu’ils soient. En effet, l’entreprise doit s’assurer que tous les collaborateurs partagent une compréhension commune de la vision, la mission et l’ADN de la société qu’ils viennent de rejoindre. Grace au digital learning, les nouvelles recrues pourrons se former à distance, en synchrone ou asynchrone, et depuis partout dans le monde. Cela permettra de garantir que la vision est partagée par tous.

2. Grace au digital, la formation de chaque nouvelle recrue peut être personnalisée

Après l’information, place à la formation ! Avec le digital, l’entreprise pourra proposer un parcours adapté à chaque nouvel arrivant, en insistant sur les compétences métiers qu’il doit acquérir. Il pourra s’agir de points techniques, de types de comportements à adopter, de logiciels à maitriser… La formation digitale permet d’offrir une formation individualisée pour satisfaire les besoins de chacun. Cela évitera de partir d’une page blanche et d’être trop exhaustif, ce qui risquerait de faire perdre son temps à l’entreprise et de lasser le nouveau collaborateur.

3. Le social learning favorise la création de liens forts, même à distance

L’onboarding est une période importante pour le développement individuel, mais c’est aussi un moment décisif pour nouer des relations avec d’autres collaborateurs, y compris en dehors de l’équipe. Après de premiers échanges en présentiel notamment, le social learning permet de continuer le dialogue et donc de renforcer la relation. Il sera utile de créer des communautés d’apprentissage pour partager des contenus et des opinions. La gamification peut être un bon moyen d’encourager les collaborateurs à participer et de rendre ces échanges ludiques!

4. Le manager peut évaluer la performance du nouvel arrivant en un coup d’œil grâce à la formation digitale

Le portail de formation utilisé pour former le nouvel arrivant permet de capturer des informations nombreuses et utiles : le temps passé sur les sessions de formation, les scores obtenus lors de quiz, le nombre formations commencées, les discussions avec d’autres collaborateurs… Autant d’indicateurs qui permettent au manager d’obtenir une vue d’ensemble sur la montée en compétence du nouvel arrivant, et sur la qualité de son intégration dans l’entreprise.

Le cas SOCOMEC : un bel exemple d’un programme d’onboarding réussi

Sur le marché des technologies électriques, Socomec a su s’imposer aux côtés des géants Siemens ou Schneider Electric. Socomec est aujourd’hui un groupe industriel mondial de plus de 3000 collaborateurs répartis sur 27 filiales à l’étranger, dont 500 en Asie. De ce fait, la thématique de l’onboarding est essentielle pour l’entreprise, qui doit garantir une mise à niveau uniforme et rapide des nouveaux collaborateurs et s’assurer de la cohérence de son message à travers les filiales.
Le programme d’onboarding Socomec, en partenariat avec CrossKnowledge, est organisé en mode Blended et comprend :

  • l’accès pour l’ensemble des nouveaux collaborateurs à une plateforme digitale, dès leur premier jour
  • l’organisation des « onboarding weeks » ou « onboarding days » lors desquels les collaborateurs sont invités à venir passer quelques jours au siège.

Ce couplage du digital et du présentiel permet de maximiser les effets positifs de la période d’onboarding. Sur la plateforme digitale, chaque nouvel embauché a accès immédiatement aux informations importantes nécessaires à son intégration, notamment sur les rôles de chacun et les procédures à suivre. Plus tard, il est confronté à une session de formation liée à ses compétences professionnelles. Ainsi, est intégré dans l’onboarding global un parcours plus spécifique en rapport avec la fiche de poste individuelle du nouveau collaborateur, ce qui permet de contextualiser cette étape clé de son intégration dans l’entreprise.
La partie présentielle de l’onboarding a pour but de créer du lien entre les nouveaux collaborateurs. C’est une opportunité unique de matérialiser l’entreprise et de concrétiser des liens.

Ce format permet de toucher des collaborateurs dans 16 pays, et rencontre un réel succès, avec un taux de satisfaction de 88% ! Le digital est ainsi mis au service de l’onboarding et apporte une forte valeur ajoutée pour l’entreprise et pour chaque collaborateur.

Lisez aussi

NEWSLETTER

Nos dernières nouvelles dans votre boite email.