Productivité individuelle : les clés de la réussite

Article

Productivité individuelle : les clés de la réussite

Article
Productivité individuelle : les clés de la réussite

Il y a 25 ans, nous n’aurions jamais imaginé que les entreprises puissent fabriquer des produits et proposer des services de manière aussi efficace. Dans 25 ans, ce sera la même chose. Aussi incroyable que cela puisse paraître, ce constat met en lumière une nécessité cruciale : les talents doivent évoluer en même temps que les technologies. Qu’il s’agisse d’applications, de logiciels, d’ordinateurs, de réunions ou de projets à gérer, vous devez maîtriser les outils dont vous avez besoin à la perfection pour tirer pleinement profit de votre potentiel.

De même, si vous n’exploitez pas pleinement vos capacités, vous ne pourrez pas atteindre votre niveau de productivité optimal. À mesure que le monde du travail évolue, les attentes envers les talents changent elles aussi. En effet, les professionnels sont aujourd’hui confrontés à une concurrence féroce sur le marché du travail.

Prenons l’exemple de Mark Zuckerberg. En plus d’être PDG de Facebook, n° 1 des réseaux sociaux, M. Zuckerberg fait également parler de lui avec son approche de travail unique. Les témoignages des professionnels ayant travaillé pour lui se rejoignent d’ailleurs sur un point : Mark Zuckerberg exploite pleinement son potentiel de productivité, tout en gardant un bon équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie privée. Comment ? C’est ce que nous allons vous expliquer.

Tirez profit des technologies

Les technologies modernes existent avant tout pour nous aider à gagner en efficacité sur des tâches autrefois chronophages. Maura Thomas, experte en productivité, rappelle que les technologies permettent de prendre en charge des informations que nous devions autrefois retenir de tête, qu’il s’agisse de tâches à terminer ou d’heures de réunion. Les rappels, notifications de rappel et listes de tâches à accomplir vous permettent en effet de mieux vous organiser au travail.

Mais la technologie ne concerne pas uniquement la productivité au niveau individuel : elle permet aussi de rassembler les salariés. Aujourd’hui, quelques clics suffisent pour partager votre calendrier, vos tâches et même vos projets en cours avec vos collaborateurs et vos clients, notamment à l’aide d’applications web comme Google Docs. En vous appuyant sur les capacités de communication de la technologie, vous pouvez recueillir les retours des autres et aligner votre travail sur les objectifs de votre entreprise.

Enfin, ne l’oublions pas, la technologie est un élément perturbateur. Le flux constant de notifications, d’e-mails et de messages que vous recevez en permanence peut en effet nuire à votre productivité. En étant joignable à toute heure du jour et de la nuit, vous risquez de laisser votre travail empiéter sur votre vie privée. Rassurez-vous, Mark Zuckerberg ne travaille pas 7 jours sur 7, bien au contraire : c’est en séparant strictement son travail de sa vie personnelle qu’il atteint des niveaux de productivité aussi élevés. Voici quelques conseils qui vous aideront à vous déconnecter en dehors du travail :

  • Désactivez votre serveur d’e-mails quand vous quittez le bureau. Les e-mails du soir vont non seulement vous stresser alors que vous êtes chez vous, mais peuvent aussi affecter votre productivité au travail.
  • Centralisez toutes vos notifications. Si vous ne savez plus où donner de la tête face au flux d’informations que vous devez traiter chaque jour, centralisez toutes les tâches à traiter. Vous pourrez ainsi mieux visualiser leur ampleur et leur durée.
  • Acceptez le rôle des technologies dans le monde du travail. La rédaction et la lecture des e-mails au travail peuvent occuper jusqu’à 2 heures de votre journée, ce qui n’est pas rien. De plus, les notifications d’e-mails que vous recevez en permanence peuvent grandement nuire à votre efficacité. Prenez par exemple un peu de temps le matin et le soir pour répondre à tous vos e-mails. Choisissez un autre moyen de communication qui sera réservé aux demandes urgentes, par exemple le téléphone ou encore la messagerie instantanée.

 

Gérez votre concentration pour votre développement personnel.

Avec ce nouveau mode de travail reposant sur les technologies, il est aujourd’hui vital de savoir gérer sa concentration pour progresser. Les technologies nous permettent de mieux gérer notre temps, mais sont également source de distraction et nuisent à notre concentration. Connectés en permanence à des dizaines de canaux d’information, il nous est souvent difficile de nous concentrer sur un aspect particulier : même les informations vaguement pertinentes par rapport à notre travail deviennent fascinantes. C’est ce que l’on appelle le syndrome du lion : distraits par une multitude de tâches (le dompteur), nous (le lion) perdons tous nos moyens.

Mais comme le rappelle Maura Thomas, c’est en contrôlant notre concentration que nous contrôlons nos expériences, et notre vie en général. Mais comment parvenir à se concentrer à l’ère de la communication constante ?

  • Commencez par vous dire qu’il ne suffit pas de passer du temps avec quelqu’un pour créer des liens : il faut se concentrer sur la relation et être attentionné.
  • Évitez absolument de faire 50 choses à la fois. Pour mieux vous concentrer, traitez vos tâches une par une en commençant par la plus importante. Vous exploiterez ainsi vos compétences de manière plus efficace.
  • Faites place nette ! Si les technologies ont changé le monde du travail, elles ne sont pas venues à bout des montagnes de documents papier que vous devez gérer en permanence. Un bureau en désordre ne vous aidera pas à organiser vos pensées ou à vous concentrer.

Après tout, comme le disait Alexander Graham Bell, « les rayons du soleil ne brûlent que si l’on arrive à les concentrer tous en un point précis ». En comprenant donc que malgré leur utilité, les technologies peuvent vous déconcentrer, vous pourrez mettre en place des stratégies qui vous aideront à garder le fil. Continuez sur votre lancée et vous atteindrez bientôt votre niveau de productivité optimal et un équilibre parfait entre vie professionnelle et vie privée. Vous n’aurez rien à envier à Mark Zuckerberg !

Lisez aussi

NEWSLETTER

Nos dernières nouvelles dans votre boite email.