Quand agilité rime avec stabilité

Article

Quand agilité rime avec stabilité

Article
Quand agilité rime avec stabilité

Comme disait Héraclite, « rien n’est permanent, sauf le changement ». Si vous avez suivi l’actualité au cours des dix à vingt dernières années, il ne vous aura pas échappé que le changement est omniprésent et polymorphe, des écrans plats qui remplacent les téléviseurs à tube cathodique aux nouvelles cartes de paiement sans contact, en passant par la révolution des smartphones. Les informations circulent si vite et le marché évolue si rapidement que les décisions doivent être prises très rapidement. Aux changements constants s’ajoute un intérêt croissant pour les problématiques sociales et environnementales : le marché se dirige en effet vers plus d’efficacité durable et une vraie protection des collaborateurs.

Que ce soit sur le plan personnel ou professionnel, social ou financier, vous devez adopter le changement si vous espérez survivre voire réussir dans un marché plus concurrentiel que jamais. Or, vouloir adapter votre entreprise aux évolutions du monde est une chose, savoir comment y parvenir et maintenir son adaptabilité en est une autre. Le secret tient en un seul mot : agilité. Explications.

Définition de l’agilité

Selon la définition de Christopher Worley, l’agilité est la capacité à apporter des changements en temps et en heure, avec efficacité et de façon durable pour offrir un gain de performance à l’entreprise. En d’autres termes, il s’agit de la structure et des connaissances nécessaires pour procéder à des changements si besoin. Dans un groupe tel qu’Unilever par exemple, l’agilité est au cœur de la politique de l’entreprise. D’une simple chaîne de production, Unilever est passé à un modèle de gestion de la performance. L’organisation s’est engagée sur la voie du développement durable ; elle ne se contente pas de s’adapter au changement, mais anticipe le futur. Les efforts d’Unilever se traduisent par d’excellents résultats non seulement financiers, mais aussi sociaux et environnementaux.

Vous vous dites peut-être que la participation de l’entreprise au respect de l’environnement n’a rien à voir avec l’agilité, mais vous auriez tort. Les sociétés d’aujourd’hui sont en effet soumises à l’épreuve du « triple résultat » : social, environnemental et économique. Que votre entreprise échoue à l’un de ces trois objectifs, et elle aura peu de chances de survivre aux évolutions du marché. C’est pourquoi il est question d’efficacité durable, définie comme la capacité à transformer les efforts sociaux et environnementaux en atout financier pour l’entreprise. Il est donc évident que l’efficacité durable va de pair avec l’agilité.

Six conseils pour une entreprise agile

Nous avons donc vu que l’agilité est un élément central d’une stratégie d’entreprise, mais comment la développer concrètement ? Voici six conseils pour y parvenir :

  1. N’essayez pas d’imiter Google. Trop souvent, les entreprises tentent d’apporter des changements en se calquant sur les stratégies d’autres sociétés, comme par exemple celle de Google. En réalité, elles ne font que perdre du temps et de l’argent. Il est certes important d’étudier les facteurs de la réussite du géant du Web pour comprendre le marché, mais vous n’êtes pas Google ! L’histoire et les valeurs de Google sont différentes des vôtres, et vous exercez peut-être dans un tout autre secteur d’activité. L’agilité doit être adaptée à votre entreprise et à son fonctionnement.
  2. Ne délaissez pas votre culture d’entreprise. Comme dit Christopher Worley,  « La culture mange de la stratégie au petit-déjeuner ». Qu’est-ce que cela signifie ? Que si vous vous concentrez uniquement sur la stratégie, vous risquez de passer à côté d’un élément-clé de votre entreprise : l’humain. Prenons l’exemple de Starbucks. La politique de cette entreprise a toujours été axée sur l’expérience client. La chaîne de cafés s’efforce non seulement de cultiver la relation entre le serveur et le client, mais aussi celle entre le client et la marque. C’est dans cette optique qu’elle a créé une « expérience Starbucks », qui ne se résume pas uniquement à un bon café, mais englobe également la musique, un accès gratuit à Internet, une température ambiante idéale et des chaises confortables.
  3. Anticipez. Une entreprise agile doit avant tout savoir anticiper, en organisant des réunions pour envisager les éventuelles situations problématiques pouvant se présenter et identifier les meilleures solutions pour y répondre. Ce faisant, vous préparez non seulement vos cadres au scénario en question, mais vous élaborez également des plans stratégiques pour toute l’entreprise, ce qui permettra de réduire le délai de réponse lorsqu’un problème similaire surviendra.
  4. Composez soigneusement votre équipe de direction. La composition de la direction de votre entreprise détermine les décisions qu’elle va prendre. Si vous souhaitez que ces décisions prennent en compte l’aspect non seulement financier mais aussi social et environnemental, nommez à la direction des experts dans ces domaines. Prenez l’exemple de Patagonia, entreprise agile connue pour son engagement en matière de développement durable. Ce que beaucoup ignorent, c’est que son équipe de direction est l’une des plus diversifiées du secteur : elle est composée non seulement d’experts financiers, mais aussi d’ONG, de travailleurs sociaux et d’écologistes. Ses décisions sont ainsi toujours conformes aux lignes de conduite sociale, financière et environnementale qu’elle s’est fixées.
  5. Maximisez votre surface de contact. Il s’agit de la surface de contact entre votre entreprise et vos clients. Afin de se concentrer sur l’optimisation des produits, de nombreuses sociétés ont diminué leur surface de contact en réduisant les effectifs de leurs services marketing et relations publiques. Elles se sont ainsi coupées du monde extérieur, ce qui est une grave erreur à l’ère de la communication. Il est au contraire recommandé de rester à l’écoute des clients et du marché afin de connaître les changements nécessaires.
  6. Laissez tomber les descriptions de postes. Comment voulez-vous que votre entreprise soit flexible si vos collaborateurs ne le sont pas ? En affectant vos salariés à des services au lieu de les nommer à des postes spécifiques, vous verrez qu’ils gagneront rapidement en efficacité et en motivation. Ils s’occuperont de différents types de projets, prendront davantage d’initiatives et aideront votre entreprise à aller de l’avant.

Agile ou non, aucune entreprise n’est parfaite. Néanmoins, les entreprises agiles sont d’autant plus efficaces qu’elles sont capables d’apprendre de leurs erreurs et de revenir rapidement sur la bonne voie. Le changement est inévitable et il est impossible de prévoir précisément les actions à mener pour s’y conformer. La seule chose que vous puissiez faire, c’est de préparer votre entreprise aux défis de demain en la transformant en organisation agile.

Lisez aussi

NEWSLETTER

Nos dernières nouvelles dans votre boite email.