Le Rapport 2021 sur la maturité des entreprises en matière de digital learning

Pratiques L&D

Le Rapport 2021 sur la maturité des entreprises en matière de digital learning

Article
Le Rapport 2021 sur la maturité des entreprises en matière de digital learning

CrossKnowledge publie aujourd’hui son Rapport 2021 sur la maturité des entreprises en matière de digital learning. Ce rapport présente les résultats d’une enquête réalisée auprès de 198 entreprises implantées dans les régions AMER, APAC et EMEA. Il se concentre sur six dimensions essentielles du digital learning en entreprise selon le modèle développé par CrossKnowledge, à savoir les capacités L&D, l’architecture du dispositif de formation, l’analyse des données, les apprenants et les managers. Ce rapport a été réalisé dans le but de mieux comprendre où en sont les entreprises en matière de digital learning et apporte un éclairage sur l’approche à privilégier pour mesurer et améliorer votre environnement de digital learning. Enfin il pointe l’importance d’adopter une approche continue en matière de stratégie d’upskilling et de reskilling, afin d’aider vos équipes à donner le meilleur d’elles-mêmes, dans un environnement en évolution permanente.

Premières tendances sur la maturité des entreprises en matière de digital learning

L’analyse des données de l’enquête a permis de faire émerger un certain nombre de tendances et d’observations sur la maturité des organisations en matière de digital learning. En premier lieu, il se dégage une forte corrélation entre la taille de l’entreprise et le degré de maturité perçue. Plus l’entreprise est grande, plus le niveau de maturité perçue est élevé. Le constat est le même s’agissant du niveau hiérarchique dans l’entreprise. Les cadres dirigeants considèrent généralement que la maturité de leur entreprise en matière de digital learning est plus avancée, à l’inverse des contributeurs qui la perçoivent comme étant à un niveau intermédiaire ou inférieur.

Les fonctions autres que les fonctions RH et L&D montrent un niveau de confiance largement inférieur quant à la maturité de leur entreprise en matière de digital learning. Les perceptions varient aussi largement selon les secteurs d’activité. Le secteur pharmaceutique, par exemple, se démarque par approche du digital learning plus avancée, tandis que le secteur de l’administration publique se situe nettement en retrait.

Dans l’ensemble, aucune dimension du modèle n’obtient le score parfait, ni même un score supérieur à 64 sur 100 sur l’échelle de satisfaction. Cela tend à confirmer que les organisations doivent réellement considérer leur stratégie de digital learning comme une stratégie sur le long terme, avec de nombreuses opportunités d’opérer en continu des ajustements qui impacteront positivement leur niveau de maturité.

Pourquoi mesurer le niveau maturité du digital learning ?

Connaitre le niveau de maturité de votre entreprise en matière de digital learning est le point de départ pour affiner vos stratégies d’upskilling et de reskilling en adoptant une approche par dimension. Cette étape clé vous permettra également d’en accroître l’impact et de prendre des décisions beaucoup plus éclairées à long terme.

Pour en savoir plus sur l’importance de la maturité en matière de digital learning et son impact sur les résultats de vos actions de formation, découvrez les conclusions de notre Rapport.

Lisez aussi