Créez une équipe gagnante en mettant l’accent sur les résultats collectifs

Article

Créez une équipe gagnante en mettant l’accent sur les résultats collectifs

Article
Créez une équipe gagnante en mettant l’accent sur les résultats collectifs

Explorez notre nouvelle collection avec Patrick Lencioni, expert mondial et membre de notre Faculty, pour découvrir comment améliorer la collaboration au sein de vos équipes.

Instaurer une collaboration d’équipe efficace est une tâche difficile qui demande beaucoup d’engagement et de dévouement de la part des responsables et des dirigeants. C’est également un équilibre fragile ; en effet, selon Patrick Lencioni, auteur à succès et expert, il existe de nombreux dysfonctionnements qui peuvent compromettre la réussite d’une équipe. L’un de ces dysfonctionnements est la négligence des résultats collectifs. Pour qu’une équipe soit performante, chacun doit faire des résultats collectifs sa priorité absolue. Trop souvent, les collaborateurs se concentrent sur leurs objectifs individuels plutôt que sur ceux de l’équipe, en se contentant de faire leur « part du travail ». Même avec les meilleures intentions du monde, les employés ont naturellement tendance à faire passer leur propre service avant l’entreprise, car ils se sentent plus proches de ce groupe et responsables de ses membres.
Cependant, il est important de comprendre que chaque collaborateur doit toujours agir dans l’intérêt de l’entreprise, et non se battre pour son propre domaine d’expertise. Les membres d’une équipe efficace sont prêts à sacrifier les résultats ou le bien-être de leur sous-groupe pour le bien de tous.

Les symptômes d’une équipe décousue

Il existe différentes façons de déterminer si une équipe se concentre suffisamment sur les résultats collectifs. Premièrement, il est important de s’intéresser à la manière dont l’équipe définit ses objectifs. Si le groupe se demande ce qu’il veut accomplir cette année, il est sur le mauvais chemin. La question à se poser est la suivante : « Quels sont les objectifs de l’entreprise, et que pouvons-nous faire pour l’aider à les atteindre ? »
Le comportement des dirigeants est également très révélateur. Ceux qui se consacrent principalement à l’obtention de ressources pour leur propre département perdent de vue l’intérêt général de l’entreprise. Une autre attitude problématique des responsables consiste à éviter d’être impliqués dans les problèmes qui ne les concernent pas directement. En revanche, les leaders qui s’intéressent aux questions qui vont au-delà de leur périmètre de responsabilité se montrent disposés à aider toute l’entreprise, et non seulement leur équipe ou département.

Comment les équipes peuvent-elles se concentrer sur les sujets importants ?

Afin d’éviter que vos collaborateurs ne se trompent d’objectifs, inspirez-vous de la liste des bonnes pratiques ci-dessous.

  • Faites en sorte que l’équipe reste concentrée sur les objectifs globaux. Il peut être utile d’afficher sur un tableau les informations objectives sur les performances de l’équipe, ainsi que le temps qu’il lui reste pour atteindre les objectifs. Cela permet également à l’équipe de définir ses propres KPI pour mesurer sa réussite.
  • Assurez-vous que les résultats sont atteignables. Il est également essentiel de s’assurer que l’équipe croit en sa capacité de réussir. Si les objectifs sont trop ambitieux, les membres de l’équipe risquent d’abandonner. Ils ne feront plus d’efforts et concentreront leur énergie sur leurs objectifs personnels, ce qu’il faut justement éviter.
  • Donnez la priorité aux besoins de l’équipe plutôt qu’aux besoins individuels. Une évolution des mentalités peut être nécessaire. En cas de besoin, les collaborateurs doivent être capables de faire des sacrifices pour le bien de l’équipe, en laissant de côté leurs projets individuels pour aider un collègue, ou en inversant l’ordre des priorités pour se réaligner sur la stratégie globale de l’entreprise. C’est un état d’esprit qui nécessite beaucoup de flexibilité, de capacité d’adaptation et d’agilité.
  • Assumez collectivement la responsabilité des erreurs. La gestion des échecs constitue l’un des défis majeurs pour une équipe, chacun ayant naturellement tendance à rejeter la faute sur d’autres collègues ou à l’attribuer à des facteurs externes. Une équipe saine affronte l’erreur, la reconnaît et agit pour l’empêcher de se reproduire à l’avenir.
  • Célébrez les succès. Tout comme les erreurs doivent être reconnues, les réussites doivent être saluées ! Reconnaissez les contributions individuelles des collaborateurs pour rappeler à toute l’équipe qu’elle est sur la bonne voie pour atteindre les objectifs qu’elle s’est fixés !

Lisez aussi

NEWSLETTER

Nos dernières nouvelles dans votre boite email.