Cinq règles pour réussir la transformation de votre entreprise

Article

Cinq règles pour réussir la transformation de votre entreprise

Article
Cinq règles pour réussir la transformation de votre entreprise

Toutes les entreprises auxquelles je rends visite peinent à se transformer. Toutes, sans exception. Partout, les mêmes questions reviennent : Comment rendre une grande entreprise agile? Comment rester agile lorsque l’entreprise se développe rapidement? Comment optimiser la réussite tout en innovant?… Voici cinq règles à suivre au quotidien pour accélérer la transformation des entreprises. Le digital learning vous aide à réussir cette mutation profonde.

1. Devenez une entreprise caméléon

Comme nul concepteur de produits ne l’ignore, la fonction détermine la forme . De la même manière, comme nul entrepreneur ne l’ignore, la stratégie définie par la direction détermine la structure de l’entreprise. La structure choisie a des conséquences importantes sur les produits et les services proposés par la société.

Cependant, les stratégies d’entreprise sont amenées à évoluer de plus en plus vite au XXIe siècle. Les « plans de restructuration » sont désormais obsolètes, car les sociétés doivent se restructurer en permanence. Elles doivent devenir des entreprises caméléons capables de s’adapter instantanément aux exigences du moment.

Les dirigeants doivent faire preuve d’intelligence en mettant en œuvre non pas des équipes, mais des mécanismes permettant à celles-ci de se former d’elles-mêmes. Pour accélérer la transformation de l’entreprise, le digital learning apporte des solutions de formations personnalisées et agiles.

2. Accélérez la transformation par l’expérimentation

Le temps des programmes de réorganisation planifiés est révolu. L’approche « lean start-up » n’est qu’un exemple parmi d’autres d’expérimentation à petite échelle et sans risque en cas d’échec. Elle permet de tirer des enseignements comme aucune méthode de planification. Jeff Bezos, PDG d’Amazon, a déclaré un jour que son objectif était de réaliser le plus d’expériences possible, le plus rapidement possible.

Les responsables d’entreprise ne doivent plus essayer de changer leurs collaborateurs, car personne n’aime se faire manipuler. L’homme est une espèce curieuse. La plupart d’entre nous sont prêts à tester de nouvelles choses, tant que l’expérience semble inoffensive.

Par conséquent, au lieu de mettre en place des programmes de changement, les dirigeants doivent créer des plateformes d’expérimentation par l’apprentissage.

3. Trouvez le bon équilibre

Certains processus fonctionnent mieux en étant centralisés, d’autres non.

Certaines équipes doivent être efficaces, d’autres efficientes.

Parfois, votre entreprise a besoin d’une stratégie bien établie ; d’autres fois, elle doit explorer des approches innovantes.

La question de savoir s’il vaut mieux travailler dans une hiérarchie pyramidale ou en réseau n’a souvent pas lieu d’être, car il faut trouver un compromis en fonction de la situation. La réponse dépend du contexte, qui est en constante évolution.

Un responsable intelligent n’essaie pas de trancher entre structure pyramidale et organisation en réseau. Il laisse les collaborateurs déterminer les tâches et les processus à déléguer verticalement ou transversalement, et ceux à prendre en charge eux-mêmes.

4. Favorisez la gamification

Pourquoi les responsables d’entreprise affirment-ils souvent que l’homme est réticent au changement ? La réticence au changement s’est peu fait sentir en ce qui concerne l’adoption d’Internet, des smartphones, de Facebook, etc. De même, les individus se montrent ouverts au changement lorsqu’ils jouent à des jeux seuls sur une tablette ou à plusieurs dans des mondes virtuels.

Le problème est que les changements organisationnels sont rarement ludiques. Les responsables n’établissent pas de lien entre le travail à effectuer et les motivations intrinsèques des collaborateurs, telles que la curiosité, l’honneur, la maîtrise, le relationnel, l’ordre et le statut.

Ainsi les meilleurs dirigeants ont largement recours à la gamification, endossant eux-mêmes le rôle de concepteurs de jeux pour créer un environnement de travail motivant. Les plateformes de learning se développent sur ces bases.

5. Créez des habitudes chez vos collaborateurs

Certains comportements sont à encourager, d’autres à proscrire. Les dirigeants savent qu’il leur incombe de développer et d’entretenir une culture d’entreprise encourageant la productivité et l’innovation. Cependant, la plupart d’entre eux misent sur les règles, les reconnaissances, les processus et les sanctions pour y parvenir.

Or, les règles, les procédures et les sanctions sont connues pour avoir une faible influence sur les comportements. En effet, les individus ne changent pas avec l’application de règles, mais lorsque l’environnement et les communications favorisent l’installation d’habitudes durables.

Les reconnaissances peuvent jouer un rôle dans l’adoption d’habitudes. Un dirigeant intelligent met l’accent sur la création d’habitudes au sein de l’entreprise pour faire face à la complexité du monde. Il favorise ainsi la transformation des entreprises chaque jour.

La transformation de l’entreprise au XXIe siècle

Accélérer la transformation des entreprises par le digital learning est un enjeu majeur du XXIe siècle. Les dirigeants doivent délaisser les plans de réorganisation à répétition et transformer leur société en entreprise caméléon en mettant en œuvre une plateforme d’expérimentation sécurisée, où les collaborateurs sont libres de choisir entre processus verticaux et transversaux, dans un environnement qui se prête à la gamification et à la création d’habitudes.

En appliquant ces cinq règles, vous pouvez rendre agiles de grandes entreprises, trouver un équilibre entre optimisation et innovation, et pérenniser votre activité.


Cet article rédigé par Jurgen Appelo fait partie d’une publication composée de 11 autres contributions par les membres de notre Faculty autour des thématiques de transformation.

Lisez aussi