Universités d’entreprise : les facteurs de réussite

Article

Universités d’entreprise : les facteurs de réussite

Article
Universités d’entreprise : les facteurs de réussite

La création d’une université d’entreprise peut ressembler à une navigation en eaux troubles : il faut bien connaître le point de départ, l’itinéraire, les escales, sans oublier l’état de la mer, les prévisions météorologiques, ou encore l’état du navire et de l’équipage. La navigation maritime n’est pas le sujet de cet article, mais l’entreprise présente des similitudes intéressantes avec ce domaine. Voici quelques conseils pour mener votre projet d’université d’entreprise à bon port.

L’entreprise, théâtre du changement

L’internationalisation, la mondialisation des marchés, les crises économiques et les avancées technologiques ont profondément métamorphosé les universités d’entreprise au cours des vingt dernières années. Depuis la création de la première université d’entreprise par General Motors en 1920, un concept alors exclusif et innovant, le nombre de ces structures a explosé. En 2015, on en comptait 2 000 rien qu’aux États-Unis. Le contexte n’est plus le même. En effet, les universités d’entreprise d’aujourd’hui doivent relever le challenge de transformer l’entreprise tout en restant suffisamment agiles pour répondre à ses différents besoins.

Trois facteurs principaux façonnent ce changement : premièrement, le rythme accru de l’économie, qui oblige les entreprises à adapter leurs stratégies et à réinventer leurs modèles économiques dans des délais de plus en plus courts ; deuxièmement, le bouleversement des modèles de gestion, de plus en plus de sociétés passant d’une hiérarchie pyramidale à des structures transversales avec un leadership non autoritaire ; troisièmement, les nouvelles technologies, qui sont à l’origine de nouvelles méthodes de travail. Tous ces changements simultanés ouvrent des perspectives prometteuses et de plus en plus complexes aux entreprises et à leurs dirigeants.

Universités d’entreprise : création et objectifs

Toute décision de fonder une université d’entreprise est motivée par des objectifs identifiables :

  • Premièrement, les universités d’entreprise sont pour la plupart – voire toutes – créées dans le but de mettre en place une stratégie homogène au sein de l’organisation. Durant cette phase initiale, il est important de réinventer le modèle économique et de le lancer via l’université d’entreprise à un rythme compatible avec la capacité de travail de vos collaborateurs.
  • Deuxièmement, de nombreuses universités d’entreprise du monde entier partagent un objectif majeur : le développement du leadership et des talents. Les géants du classement Fortune 500 tels que Casino, Auchan ou Alcatel souhaitent ainsi proposer des programmes d’intégration pour accueillir les nouveaux arrivants, retenir les talents et offrir des formations en compétences techniques et relationnelles.
  • Troisièmement, la mise en place d’universités d’entreprise vise également à améliorer les performances au niveau de la société ou des unités opérationnelles.
  • Enfin, les universités d’entreprise servent d’outils pour résoudre les problèmes organisationnels et de ressources humaines, ou encore pour renforcer l’image de marque.

Une fois les objectifs de l’université d’entreprise définis, il est essentiel de comprendre les principales étapes de sa création et de connaître la durée de chacune d’entre elles.

Les facteurs clés de réussite

Aussi bien définis que ces objectifs puissent paraître, la réussite d’une université d’entreprise dépend de six facteurs clés : vision commune, planification stratégique, marketing/communication, organisation, ressources et gouvernance.

Vision commune

Les universités d’entreprise ont un point commun avec toute activité entrepreneuriale : elles reposent sur une vision qu’elles transmettent à travers une mise en œuvre minutieuse. S’il n’existe aucune solution miracle qui convient à tous types d’entreprises, une chose est toutefois certaine : il est indispensable de partager la vision de l’université d’entreprise avec les parties prenantes, partenaires et clients internes avant sa création. Cela demande un leadership fort, une identité bien définie pour l’université d’entreprise et des objectifs clairement fixés.

Planification stratégique

Une fois la vision commune mise en place, il est temps d’élaborer un business plan proprement dit. Identifiez les objectifs qualitatifs et quantitatifs, évaluez les priorités et les publics ciblés, établissez le périmètre du projet et déterminez le mode d’organisation et de gouvernance de l’université d’entreprise. Vous devez également définir le cahier des charges, les valeurs et les aspects culturels de votre philosophie de gestion.

Marketing et communication

Afin de donner les meilleures chances à votre université d’entreprise dans la course aux ressources, aux talents et au budget, il est important d’accroître sa visibilité et de promouvoir ses programmes. Pour réussir, une université d’entreprise doit disposer d’une stratégie marketing lui permettant de communiquer de manière efficace avec ses cibles. Les activités de marketing envisageables varient en fonction des participants potentiels d’un programme de formation donné. Mettez en œuvre ces outils et techniques, et définissez clairement votre offre sans limiter vos efforts marketing aux programmes de formation.

Organisation

Spécifiques à chaque entreprise, les questions relatives à l’organisation des universités d’entreprise portent sur leur structure, leur culture de formation ainsi que la mesure de leur valeur ajoutée.

Ressources

Lors de la création d’une université d’entreprise, les questions relatives aux ressources surgissent généralement en premier. Si les objectifs de la structure sont à déterminer en priorité, les aspects liés aux ressources restent importants et doivent être traités le moment venu.

Gouvernance

Une université d’entreprise qui relève d’un seul département risque d’être marginalisée et de se replier sur soi, ce qui réduirait son utilité pour le reste de l’organisation. Afin d’éviter un tel piège, formez un comité directeur chargé de superviser et de relancer régulièrement le projet. Grâce à l’adéquation de ses programmes aux besoins de la société, l’université d’entreprise jouera le rôle de vecteur de transformation à l’échelle de l’organisation.

 

L’avenir des universités d’entreprise est parsemé de challenges. De toute évidence, la crise économique a eu un impact négatif sur les budgets, les ressources et les durées de formation. Il s’agit là d’une réaction prévisible à des contraintes économiques qui se passent de tout commentaire. Ce qui est nouveau, ce sont les résultats désormais escomptés des universités d’entreprise, qui ne se résument plus à la formation classique, mais englobent également l’homogénéisation des valeurs, la mise en œuvre d’une stratégie, la résolution de problèmes, l’amélioration des performances, l’innovation et la transformation au sein de la société. Afin d’aider l’université d’entreprise à remplir ses nouvelles fonctions, il peut être utile de mettre en place un audit externe de qualité pour évaluer son organisation et son offre. Quoi qu’il en soit, une exploration approfondie de votre entreprise et de ses projets vous attend, tout comme un parcours passionnant de développement personnel. Vous êtes prêt ? Toutes voiles dehors et bon vent !

Pour en savoir plus, télécharger gratuitement notre livre blanc dédié aux universités d’entreprise.

Lisez aussi